OFFICIER DE PANZERS DE LA RUSSIE A' LA NORMANDIE Visualizza ingrandito

OFFICIER DE PANZERS DE LA RUSSIE A' LA NORMANDIE

R.Baron Von Rosen

45,00 €

Du Panzer III au Konigstiger

  • Codice: 547G047
  • ISBN: 9782840485544
  • Autore: R.Baron Von Rosen
  • Editore: HEIMDAL
  • Note: Foto d’epoca e in b/n
  • Formato: 21 x 29,7
  • Lingua: Francese
  • Rilegatura: Rilegato
  • Pagine: 320

Al momento non disponibilie

Avvisami quando disponibile


Ai sensi del Regolamento UE 2016/679, compilando ed inviando questo form, dichiaro di avere preso visione dell’informativa e di acconsentire al trattamento dei miei dati personali, nei limiti e per le finalità indicati nella Privacy Policy

Codice: 547G047
ISBN: 9782840485544
Autore: R.Baron Von Rosen
Editore: HEIMDAL
Note Foto d’epoca e in b/n
Formato 21 x 29,7
Lingua Francese
Rilegatura Rilegato
Pagine 320

Un'autobiografia molto interessante, illustrata con 450 foto e documenti, in grande parte inediti, di un ufficiale di Panzer, in azione dalla Russia alla Normandia. Nel dopoguerra si unì alla Bundeswehr con le forze alleate a Fontainebleau , divenne  Kommandeur du Panzer-Bataillon 294 e della Panzer-Brigade 21 , addetto militare presso l'ambasciata tedesca a Parigi , project manager con le forze francesi in Germania. Si ritirò a 1982 come Generalmajor. Personaggio rappresentativo, narra qui la sua formidabile esperienza come comandante di Panzer con una compagnia di Tiger II. I documenti fotografici ci consentono di seguirlo passo dopo passo in quattro anni e mezzo di combattimenti nella Seconda Guerra.

Vendredi 1er septembre 1939, le jeune Richard von Rosen, âgé de dix-sept ans, apprend l’entrée en guerre de l’Allemagne. Il se porte volontaire en octobre 1940 et rejoint la Panzer-Ersatz-Abteilung 35 où il doit se plier à une dure instruction en France, dans la région de Bordeaux, le préparant à devenir officier. Fin avril 1941, encore très juvénile, il est Fahnenjunker (aspirant) puis c’est l’opération Barbarossa, le 22 juin. Il est alors pointeur, dans un Panzer III et combat en URSS avec la 4.Panzer-Division, au sein du Groupe d’Armées Centre. C’est le dur combat pour le pont de Stary Bychow et il est gravement blessé peu après.
Après cette première partie de son expérience militaire à l’Est, et sa convalescence, il est muté à la schwere Panzer-Abteilung 503. A partir du mois de janvier 1943, il sera engagé comme chef de char sur un Panzer VI « Tiger », avec lequel il combat tout d’abord dans la steppe des Kalmouks puis, en tant que Leutnant et chef de section dans la 3e compagnie, il participe à l’opération Zitadelle, la plus grande bataille de chars de l’Histoire. Son bataillon est envoyé en Normandie, après le débarquement, où il subit la puissance du bombardement allié lors de Goodwood. Il est en partie rééquipé, à Sennelager, de puissants Tiger II ; le baron von Rosen commande alors une compagnie de ces redoutables Königstiger, un célèbre reportage immortalise cette prise de commandement. En 1945, il subit sa cinquième blessure, terminant ainsi la guerre.
Très différent de la Tiger-Abteilung 503, ouvrage historique publié en 2013 aux Editions Heimdal, il s’agit là d’un texte écrit en 2012 par Richard von Rosen, une très intéressante auto biographie, illustrée de 450 photos et documents, en grande partie inédits, d’un officier qui fit son devoir sans avoir rien à se reprocher mais qui fut éprouvé par les conséquences de la guerre. Il a rejoint, après guerre, la Bundeswehr, devenant chef d’état-major des forces alliées à Fontainebleau (de 1964 à 1966), Kommandeur du Panzer-Bataillon 294 (1966-1970), de la Panzer-Brigade 21 (1972-1976), attaché militaire à l’ambassade d’Allemagne à Paris (1976-1980), chargé de mission allemand auprès des Forces Françaises en Allemagne, il sera ami du colonel Aubry, fondateur du Musée des blindés de Saumur et prit sa retraite en 1982 avec le grade de Generalmajor. Un personnage d’exception, ami de la France, et qui nous communique son exceptionnelle expérience de commandant des panzers et d’une compagnie de Tiger II.  Les documents photographiques nous permettent de le suivre pas à pas, pendant quatre ans et demi de combats.
Cet ouvrage de 320 pages, avec plus de 450 illustrations, relié, en couleurs, sera publié sous forme de deux Historica de 128 pages chacun. Le premier présentera son instruction et les combats de Barbarossa, le second l’engagement avec les Tiger I et Tiger II. La version reliée que nous vous proposons ici comportera en outre seize pages d’introduction et 48 pages pour les derniers combats, la captivité et les documents, soit 64 pages supplémentaires pour l’édition reliée.